Je crois que, parfois, il vaut mieux ne pas gratter au-delà de la surface. Je m'en suis encore rendu compte dernièrement lorsque j'ai découvert San Francisco à l'occasion d'un voyage de groupe. J'y ai fait la connaissance d'une personne avec qui le contact est tout de suite passé. Et puis, l'un de nous a parlé politique, et tout a été gâché. J'ai en effet remarqué que cette personne adhérait aux théories de Donald Trump. Elle était absolument convaincue que ce cinglé pouvait donner un second souffle à son pays, et en particulier s'occuper de la « vermine mexicaine ». Vous voyez le genre ? Evidemment, cette personne avait une idée bien précise de qui elle allait soutenir aux prochaines élections. Le plus surprenant, c'est que je n'ai rien vu venir. Cette personne avait une excellente situation professionnelle et avait eu une bonne éducation. Mais elle adhérait tout de même aux pires théories de complots qu'il m'ait été donné d'entendre et n'avait aucune retenue dans ses propos : elle vomissait plus qu'elle ne parlait sur l'immigration. Un vrai cauchemar. Le fait que des personnes comme ça, riches et cultivées, sombrent dans le populisme le plus basique est un vrai mystère, en ce qui me concerne. Je crois que c'est ce qui a fondamentalement changé, ces dernières années. Auparavant, l'extrémisme se cantonnait essentiellement à la classe ouvrière. Mais ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui : il captive indistinctement toutes les classes. Il a pignon sur rue. Cela se voit en particulier dans le discours de la droite normale, qui n'hésite plus à piocher dans le programme du FN pour reconquérir ses électeurs. La pensée extrémiste s'est diluée et se retrouve aussi bien chez les élites que dans la classe moyenne. Quant à dire où tout cela nous conduit, je ne suis pas sûr de vouloir le savoir. Parfois, il vaut mieux ne pas gratter trop profondément. Enfin bon, cette déception n'a pas totalement ruiné ce voyage à SF. L'équipe qui s'occupait de nous était aux petits soins et m'a vite fait oublier cet épisode. D'ailleurs, je vous mets en lien l'agence qui s'en est chargée, si vous souhaitez vous faire votre propre idée sur ce voyage ! Davantage d'information est disponible sur le site de l'agence organisatrice du voyage entreprise aux USA. Suivez le lien.